30 000 m² d’AutoCAD à Revit

Marc Nadaud dirigeant nous apprend que le BE n’avait jamais démarré un projet sur Revit avant d’adopter Stabicad et que leurs connaissances dans ce domaine étaient très limitées à ce moment-là. C’est la passerelle d’échange de Stabicad qui fera toute la différence et qui va motiver leur choix dans l’adoption du logiciel Sbicad. Selon Marc Nadaud encore « les débuts ont été très inquiétants et compliqués pour nous et la passerelle a été l’outil qui nous a permis de démarrer dans Revit ».

Nicolas Wrobel dessinateur du bureau d’études nous explique que le gain de temps est très appréciable grâce à Stabicad.

« Avant l’utilisation de Stabicad, pendant la phase d’études nous étions obligés de poser les dimensions et l’arase, tandis que là on peut continuer à dessiner sans se soucier des textes (vu qu’on travaille en 3D), il n’y a pas cette obligation de s’arrêter pour les noter. » Pour Marc Nadaud l’utilisation de Stabicad dans le processus BIM est une évidence et ne regrette pas son choix.

Lire la suite du témoignage

 

Nadaus