Comment convaincre les collaborateurs réticents au changement dans votre service CAO 

Vous voulez apporter des améliorations, mais ce dessinateur borné dit « Non ». Trouvez un champion, utilisez-le pour prouver que le changement est positif, puis lancez un ultimatum à votre collaborateur réticent. Ne laissez pas votre entreprise souffrir de l’absence de changement.

Les technologies du bâtiment évoluent à un rythme incessant et effréné.  Nombre d’entreprises leaders ont émergé en moins de 10 ans sur des marchés tels que le marché MEP, et on observe que des produits logiciels jadis concurrents deviennent hautement interopérables - et fusionnent même dans de nouvelles solutions améliorées. 

Il est toutefois difficile et coûteux de suivre le rythme de ces changements.

S’adapter aux changements technologiques et de processus aide les entreprises à augmenter la productivité et donc la rentabilité. Selon un rapport du McKinsey Global Institute, Reinventing Construction for a Productivity Revolution, les dépenses de construction représentent 13% du PIB mondial, mais le taux de croissance annuel moyen de la productivité dans ce secteur n’a été que de 1% ces 20 dernières années. Le rapport ajoute qu’une augmentation de la productivité se traduirait par 1,6 trillion de dollars de valeur additionnelle (ce qui permettrait de répondre à la moitié des besoins mondiaux en matière d’infrastructures). Repenser la conception est l’un des sept domaines d’action qui, selon le rapport McKinsey, pourrait booster la productivité du secteur de 50-60%. L’industrie du bâtiment est prête à aller de l’avant, et pour cela nous devons repenser notre approche en matière de conception, de construction et de fonctionnement. 

Si vous avez déjà été contraint de conserver une technologie dépassée à cause d’un collaborateur borné et (trop souvent) proche de la retraite, ceci est pour vous.

Le changement en CAO fait peur

La CAO est un domaine dans lequel les entreprises vont devoir s’adapter, car les technologies de CAO ne cessent d’évoluer. Qui dit changement, dit apprentissage d’une nouvelle plateforme. 

Ces entreprises sont confrontées à un défi commun : comment amener leurs collaborateurs à se tourner vers de nouvelles technologies alors qu’ils utilisent le même logiciel depuis de plusieurs années - parfois même 15 ans. On peut sans peine imaginer qu’un collaborateur utilisant le même logiciel depuis 15 ans puisse être réticent à l’idée de changer de méthode de travail. En tant qu’utilisateur final, je peux me sentir menacé. Les jeunes dans ma profession ont déjà bien plus d’expérience que moi sur ce nouveau logiciel, et si je dois abandonner la seule technologie qui fait de moi un expert, j’aurai le sentiment de perdre mon expertise. 

Qu’est-ce qui fait ma valeur si je n’utilise plus le logiciel auquel je suis habitué ?

Pour instaurer un changement, vous devez comprendre pourquoi vos collaborateurs sont réticents et leur donner l’assurance que ce n’est pas seulement leur expérience du logiciel qui compte. C’est également leur expérience de l’industrie et leur expérience de votre organisation qui ont de la valeur. 

Comment convaincre les collaborateurs réticents au changement sans recourir à l’intimidation

Un collaborateur réticent au changement doit savoir qu’il contribue à la réussite de votre organisation et qu’il peut être beaucoup plus efficace s’il a accès à un meilleur produit. Mais parfois, cette reconnaissance ne suffit pas et il peut camper sur ses positions, persuadé que vous courez tout droit à l’échec. Le moment est alors venu de promouvoir un champion, de reconnaître ceux qui arborent une attitude ouverte et qui sont enthousiasmés par le changement. Mettez à leur disposition tout ce dont ce dont ils ont besoin pour apprendre à utiliser le nouveau logiciel sur le prochain projet, y compris une formation. 

« S’adapter aux technologies est nécessaire dans n’importe quelle industrie. L’industrie mécanique connaît de formidables avancées technologiques qui améliorent l’efficacité des flux de travail en matière d’estimation, de gestion de projet et de dessin et conception en particulier. Nous devons rester à l’affût des nouveautés afin d’augmenter la productivité et la rentabilité des investissements actuels et futurs. Il n’existe pas de feuille de route pour guider les entrepreneurs dans leurs décisions d’investissement. Nous apprenons de nos erreurs et tous les investissements dans les technologies ne génèrent pas des ROI positifs. Si vous voyez quelque chose qui vous semble pertinent, tentez le coup. Certaines des meilleures idées viendront de votre équipe. Récompensez l’innovation. Si vous accomplissez une tâche toujours de la même façon, le résultat sera toujours le même. Tentez de nouvelles choses et collaborez toujours, toujours, toujours avec votre équipe et vos pairs de l’industrie. »
Dustin Allen, Directeur de projet/ Responsable Technologie VDC/ Estimateur chez North Mechanical Inc

Un des meilleurs moyens d’encourager le changement est de définir des indicateurs afin de comparer anciennes et nouvelles méthodes. Établissez une liste des choses qui marchaient et ne marchaient pas avec le logiciel que vous utilisiez auparavant, et donnez des résultats mesurables. Utilisez le nouveau logiciel pendant une certaine période et comparez-le à l’ancien système. Puis présentez vos conclusions aux parties prenantes dans votre entreprise. 

Après quoi, d’autres collaborateurs de votre services réclameront leur licence.
 

Les acteurs du BIM